Quel est le meilleur couteau de chefs japonais?

 

Les couteaux de chefs japonais sont des couteaux de haute qualité et spécialisés adaptés à la préservation ou à l'amélioration de la saveur de la cuisine japonaise. Ils permettent également une précision ultra-fine des coupes d'ajouter une présentation à un plat.

Avec cela, vous pouvez également obtenir des couteaux de chef japonais polyvalents capables de produire une gamme de coupes différentes sur différents types de nourriture. Ces couteaux tout rond ont été conçus pour correspondre à la fonctionnalité des couteaux de Chef Western Populaire.

Le meilleur couteau de chef japonais complet est un couteau de Santoku. Un Santoku est un couteau polyvalent qui est habile à couper une gamme d'aliments comprenant de la viande, des poissons et des légumes, et son nom peut être traduit en «trois vertus», ce qui signifie qu'il convient à la haie, à la tranchée et à la dés Polyvalence totale d'utilisation.

Il n'y a pas de réponse définitive à ce que le meilleur couteau de chef japonais complet est, cependant, nous avons compilé une liste de fonctionnalités qui vous aideront à décider de ce qui vous convient le mieux et nous faisons bien sûr peser avec quel couteau nous croyons être le meilleur couteau de chefs japonais tout autour.

Table des matières

Qu'est-ce qui rend les couteaux japonais si bons?

Dès que vous m'intéressez aux coutellers de la cuisine, aux couteaux et en particulier des couteaux japonais, vous réaliserez bientôt que les couteaux japonais sont tenus à très haut respect avec beaucoup les considérant comme les meilleurs couteaux disponibles.

Ceci est bien sûr basé sur une opinion individuelle en tant que chefs professionnels et cuisiniers à la maison aura leurs propres préférences tandis que de nombreuses personnes préfèrent également utiliser un couteau occidental fabriqué en Allemagne ou en France.

À cet égard, il est généralement admis que les couteaux japonais sont fabriqués à une qualité de très haute qualité, et ci-dessous, certaines des caractéristiques qui rendent ces couteaux si hautement renommés au Japon et au monde occidental.

Matériel

 

La majorité des couteaux japonais sont produits à l'aide d'un mélange en acier au carbone de haute qualité (autrement appelé Hagane) qui permet à ces couteaux d'être plus mince, plus léger et maintenir un bord plus net plus longtemps.

La raison pour laquelle le mélange d'acier est telle de haute qualité est que beaucoup de ces couteaux utilisent l'acier Damas qui permet au produit fini d'être plus résistant et plus résistant à la brise-brise ou à l'écaillage tout en permettant ainsi au couteau de maintenir un bord plus net.

Ce n'est pas seulement le matériau de la lame de haute qualité, la poignée sur ces couteaux est souvent produite pour la performance et la longévité. Le bois de HO couramment utilisé est à la fois poreux et léger pour non seulement fournir un poids équilibré au couteau, mais également ajouter une résistance à la fissuration et au fractionnement du bois.

Bien que vous puissiez certainement trouver des variantes bon marché de couteaux japonais, la majorité utilise des matériaux de haute qualité afin de produire les effets souhaités mentionnés ci-dessus.

Lame

 

La lame sur chaque type de couteau japonais est conçue spécifiquement pour un but recherché et ces liens avec le matériau utilisé permettant aux couteaux japonais d'être minces, légers et contiennent un bord impressionnant.

Les couteaux de la plupart des chefs occidentaux ont un bord arrondi et une pointe pointue qui permet une hachage de roche, une technique de coupe populaire, cependant, les couteaux de chefs japonais varient légèrement de cette conception.

Un couteau traditionnel de Santoku aura une lame de pieds de mouton qui a un bord droit, une lame plate et est arrondi de la colonne vertébrale au bord, ce qui donne un peu de pointe sur le bord du couteau. Il s'agit d'un style de lame plus sûr pour les novices, mais cela signifie que les utilisateurs doivent couper avec une technique de découpage haut et bas connu sous le nom de coupe-pousseuse.

Des couteaux de Santoku plus modernes combinent le style de lame japonais traditionnel avec certaines fonctionnalités occidentales et vous trouverez maintenant plus de couteaux Santoku avec un bord arrondi et une pointe pointue permettant d'utiliser la technique de découpage de roche populaire.

Acuité

 

La netteté d'un bord de couteau japonais est sans doute la caractéristique essentielle avec laquelle ces couteaux sont principalement associés. À la suite de l'utilisation d'acier mince, mais dur, ces couteaux peuvent être typiquement broyés à un angle très aigu qui donne un bord ultra-tranchant.

Lorsqu'il s'agit d'un couteau, le plus net est la coupe la plus précise et la plus propre que vous puissiez obtenir au fur et à mesure que le couteau passera à travers la membrane cellulaire de la nourriture avec un minimum de dommages. Le moyen le plus simple de dire si un coup de couteau est suffisamment net est de la quantité de jus de fruits sur la planche à découper après utilisation ou si la nourriture est bloquée sur le côté du couteau après une coupure.

Un couteau japonais qui est correctement maintenu laissera du jus minimal sur la planche à découper après utilisation et produira également une coupe propre de sorte qu'aucun aliment ne soit coincé sur le côté du couteau ou partiellement coupé.

Pour obtenir ce niveau de netteté, vous constaterez que la plupart des couteaux japonais sont affûtés à un angle de 10 à 15 degrés sur un côté de la lame. Pour un couteau double biseau, cela donnera un angle total de 20 à 30 degrés pour le couteau, tandis qu'un seul couteau de biseau aura généralement un bord ultra-tranchant de 10 à 15 degrés.

À titre de comparaison, un couteau de Chef de l'Ouest tiendra généralement un bord avec un angle de 30 à 40 degrés.

Quel est le meilleur couteau de chefs japonais?

 

Le couteau Santoku est sans doute le meilleur couteau du chef japonais et cela est justifié par le fait que c'est le couteau le plus possédé dans des maisons japonaises. Cette popularité n'est pas simplement limitée aux cuisines japonaises cependant et ce couteau est devenu de plus en plus populaire dans le monde occidental offrant une concurrence sérieuse pour les couteaux allemands et français.

Considérations clés

Lorsque vous décidez de savoir ce que le meilleur couteau de chefs japonais tout autour est, vous devez envisager quelques facteurs clés, car ce qui est défini comme le «meilleur» dépendra uniquement de ce dont vous avez besoin de votre couteau. Un chef de sushi japonais aura des exigences et des besoins très différents par rapport à une personne cuite à la maison plusieurs fois par jour (ou semaine).

But

Ce que vous allez utiliser le couteau pour influencera fortement quel couteau est le meilleur. Si vous coupez principalement des légumes coupés et préparez des légumes, un Nakiri permettra de couper plus rapidement les coupures de nettoyant, tandis que quelqu'un qui travaillant avec du poisson cru trouvera un Yanagi comme l'option la plus appropriée.

Pour des coupes à usage général, le Santoku ou Gyuto propose une fonctionnalité de coupe polyvalente et couvrira la grande majorité de vos besoins de coupe de base.

Maintenance 

Maintenir votre couteau est un aspect crucial des soins et des performances du couteau qui revêt une importance significative pour les couteaux japonais. Un seul couteau japonais biseau tiendra un bord incroyablement fine et pointu, mais il nécessitera également un honneur considérable et une affûtage pour maintenir le bord.

Un seul bord biseauté peut également être plus sujette à creuser ou à rupture du fait d'être broyé à un tel angle fin.

Un bord double biseauté, populaire dans les couteaux occidentaux, est donc très conseillé pour tous ceux qui ont besoin d'un couteau de chef japonais qui n'est pas un chef professionnel. Un couteau avec une double biseau aura typiquement une lame légèrement plus épaisse et sera beaucoup plus facile à aiguiser car elle nécessite moins de compétences ou d'expérience.

Taille

La taille d'un couteau japonais influencera également la performance avec des tâches de coupe spécifiques. Un couteau plus grand ne signifie pas toujours que celui-ci est utilisé pour une coupe robuste, cependant, des aspects tels que l'épaisseur de la lame et de la colonne vertébrale et du poids global influenceront la performance du couteau.

Un usuba léger de la moyenne de 7 "- 8" en moyenne est idéal pour une découpe précise des légumes, mais une plus petite deba avec une longueur moyenne de la lame de 6 "- 7" est principalement utilisée pour le débonage et la filetage de poissons et de viande difficiles.

En général, le couteau de Chef de 5 "- 8" conviendra à une utilisation polyvalente et à nouveau, il s'agit généralement de la taille d'un Santoku et de Gyuto.

Ligne de fond

Le meilleur couteau du chef japonais dépendra de la manière dont vous avez besoin d'utiliser le couteau et de quels types de nourriture vous utiliserez le plus fréquemment. Bien que vous puissiez utiliser techniquement n'importe quel couteau pour une tâche de coupe, des couteaux japonais ont été développés sur des centaines d'années d'artisanat pour être parfaitement adaptés à des tâches de coupe spécifiques.

Le couteau de Santoku, en tant que couteau de chef à usage général, est probablement le meilleur couteau du chef japonais en termes de polyvalence et de fonctionnalité allongée. Il est capable d'une grande variété de tâches de coupe et peut être facilement utilisée sur la viande, le poisson et les légumes qui en font un couteau tout usage idéal.

Faqs

Q: Est-il préférable d'acheter un seul couteau ou un ensemble?

R: Il y a beaucoup à dire sur les couteaux japonais et ce qui les distingue est la qualité professionnelle.
Je ne suis pas le seul à qui croit cela soit! Surtout dans les cuisines professionnelles, les chefs de différents pays comparent leurs couteaux de qualité professionnelle avec ceux du Japon. Le Chef professionnel allemand Mark Furrer dit: «Les couteaux japonais sont plus chers mais valent la peine ...». Et le chef britannique Michelin-Starred Chef Heston Blumenthal accepte également, disant «la sensation d'une lame japonaise et de sa précision le rendent tellement plus facile à utiliser».

Q: Les couteaux japonais sont-ils plus tranchants que l'allemand?

R: Oui, les couteaux japonais sont plus nets que les couteaux allemands. La principale raison en est que les lames de couteaux allemandes sont plus épaisses et plus lourdes, tandis que la lame japonaise est plus légère et plus fin en qualité. Cela leur donne une force supplémentaire pour couper à travers des choses comme de la viande difficile.

Q: Combien de temps durent les couteaux japonais?

A: Les couteaux japonais peuvent durer longtemps - parfois des décennies - s'ils sont soignés correctement.

Les lames d'acier inoxydable à haute teneur en acier inoxydable permettent aux utilisateurs de maintenir la netteté de la lame par des soins appropriés. La dureté et la durabilité de ces lames leur font un excellent choix dans les cuisines professionnelles, tandis qu'à la maison, ils peuvent être utilisés pour couper à peu près tout ce que vous pourriez préparer sur une planche à découper.

Q: Pourquoi l'acier japonais est-il si bon?

A: L'acier japonais est si bon à cause du processus d'alliage précis. Les Japonais sont connus pour leur rigueur avec un contrôle de la qualité et assurez-vous que chaque produit fini a des lignes cohérentes et des bords polis.

Avec une matière première de haute qualité, une vérification régulière (in ou hors de production), et beaucoup de temps, de connaissances, d'énergie, de compétences et de patience les investies à chaque étape - du raffinage jusqu'à la décoration - il est peu étonnant que vous Je vais trouver ce imprégnant à travers n'importe quelle lame fabriquée au Japon.

Q: Quels couteaux restent tranchants le plus long?

A: Les couteaux de bonne qualité restent tranchants le plus long.

Les alliages de carbone élevés résistent mieux à la corrosion que l'acier à faible teneur en carbone, car ils forment des couches de surface plus protectrices lorsqu'elles sont exposées à l'air pendant de longues périodes par rapport aux aciers à faible teneur en carbone.

 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.