Quelle est la différence entre un couteau Nakiri et un couteau Santoku?


Avec une telle vaste gamme de couteaux japonais spécialisés, il peut souvent être assez difficile de distinguer ces couteaux et de déterminer quel est leur meilleur but dans la cuisine. Bien que vous puissiez utiliser la plupart des couteaux pour une gamme d'applications, certains couteaux sont conçus pour réduire certains types de nourriture et des couteaux japonais, en particulier, sont souvent spécialisés dans un but spécifique.

Deux des couteaux japonais les plus courants que nous trouvons des gens luttent pour différencier les couteaux Nakiri et Santoku.

Il y a beaucoup de différences entre le Santoku et Nakiri Les couteaux, toutefois, la différence majeure est leur objectif de réduction ou leur application. Un Nakiri est un couteau spécialisé conçu pour couper des légumes tandis qu'un couteau de Santoku est un couteau de cuisine entièrement adapté à une utilisation sur une gamme de types de nourriture, principalement de viande, de poisson et de légumes.

Les couteaux japonais ont toutes certaines caractéristiques et conceptions qui leur permettent d'être bien adaptées à des fins de réduction très spécifiques. Cet objectif sur la spécialisation est excellent en termes de création d'un couteau de haute qualité et fonctionnel, mais il peut parfois être difficile de raconter différents couteaux japonais.

Vous trouverez ci-dessous des différences clés entre deux des couteaux japonais les plus populaires, le Nakiri et Santoku pour vous aider à comprendre le but de chaque entreprise et mieux comprendre ce qui serait le plus adapté à votre collection de couteaux.

Table des matières

Quelle est la différence entre un couteau Nakiri et un couteau Santoku?

Les couteaux japonais sont uniques et fabriqués souvent à une norme professionnelle, les couteaux sont bien équilibrés, sont créés avec une lame mince, légère et tranchante et, surtout, ont subi des années de raffinement des forgerons d'experts pour gérer votre coupe, couper, éplucher , Tranking and Dicing Besoins.

Une fois que vous êtes familiarisé avec le style de couteau japonais, il est toutefois très facile de les distinguer par les équivalents occidentaux, cependant, en disant qu'un couteau japonais à part une autre peut être une tâche délicate.

Alors que les Nakiri et Santoku ne semblent pas très similaires et effectuent des fonctions différentes, nous avons constaté que les gens se demandent encore quelle est la différence entre ces deux couteaux. Une raison clé de cela est peut-être le fait qu'un nakiri est un couteau assez difficile à utiliser si vous n'êtes pas un chef professionnel.

Lorsque le Santoku a été introduit pour la première fois dans les années 1940, beaucoup ont supposé qu'il était censé être un couteau de légumes plus facile à manipuler, car il a pris l'inspiration pour le couteau de chef général de l'Ouest.

Dans cet esprit, nous avons donc mis en évidence une comparaison utile décrivant les caractéristiques clés et les différences ci-dessous pour montrer si le Santoku était destiné à être plus facile d'utiliser Nakiri alternative ou si son objectif était entièrement pour quelque chose d'autre.

Caractéristiques du couteau Santoku

 

Le Santoku ou Santoku Bocho est l'équivalent japonais d'un couteau de chef de l'ouest et est un couteau entièrement conçu pour gérer la plupart des tâches de coupe de la cuisine.

Le nom Santoku peut être traduit en moyenne «trois vertus», ce qui signifie essentiellement trois utilisations ou trois fins. Ces trois utilisations sont en train de trancher, d'hacher et de couper en désaccord pour un couteau polyvalent complet, d'autres interprètent davantage ces utilisations pour signifier que le couteau peut être utilisé sur la viande, les poissons et les légumes.

Un Santoku peut généralement être identifié par sa lame de conception de pieds de mouton qui englobe un bord relativement droit et un très léger point (semblable à un couteau de chef de l'ouest). La lame est typiquement de 5 "- 8" de longueur avec un bord très tranchant typiquement affûté à un angle de 20 à 30 degrés pour les modèles à double biseau.

Un couteau Santoku est l'un des couteaux les plus polyvalents que vous puissiez posséder, pas seulement en termes de fonctionnalité, mais également à la gamme de conceptions. Les couteaux Santoku peuvent être modifiés pour avoir un bord de biseau unique ou double, ils peuvent contenir un bord de subventionnien, peuvent être fabriqués à partir d'acier au carbone ou d'acier de Damas, et peuvent varier de taille en fonction de tout objectif.

Un Santoku est donc ouvert à la personnalisation occidentale ou japonaise et c'est vraiment un modèle hybride pour un couteau de chef à usage général.

Avantages de l'utilisation d'un couteau Santoku

L'avantage évident de l'utilisation d'un couteau Santoku est qu'il s'agit d'un couteau polyvalent et polyvalent qui couvrira la grande majorité de vos besoins de coupe.

La polyvalence du couteau est la principale raison pour laquelle il est devenu le couteau le plus populaire des cuisines japonaises et pourquoi il a vu une popularité croissante dans le monde occidental.

Les couteaux Santoku sont également incroyablement tranchants, leur bord est affûté à un angle de 10 à 15 degrés des deux côtés donnant un angle de 20 à 30 degrés au total pour un couteau à double biseau ou le bord est affûté à 10 à 15 degrés sur un seul côté. d'un seul couteau de biseau qui lui donne un bord ultra-tranchant de 10 à 15 degrés au total.

Ce bord incroyablement tranchant, souvent combiné avec un bord de Granton, permet à ce couteau de passer de manière proprement et facilement à travers une variété d'aliments et même une cuisine novice peut faire de grandes coupes sans effort avec un Santoku.

Les couteaux Santoku peuvent également venir dans une variété de styles, tandis que la conception la plus courante est une lame de pied mouton avec un bord relativement plat et une pointe légèrement pointue, vous pouvez obtenir des conceptions qui prennent l'inspiration occidentale et avoir une pointe plus courbe avec un bord pointu à permettre une hachage de roche.

Ceci combiné à la conception également équilibrée du couteau permet d'utiliser une pince à pincement ainsi que de différentes techniques de pelage et de découpage.

Enfin, un couteau de Santoku est constitué d'un mélange en acier au carbone de haute qualité qui permet à ce couteau d'être plus mince, plus léger et de maintenir un bord plus précité plus longtemps et cette combinaison est une raison de la tête pour laquelle plus de chefs de l'Ouest favorisent un Santoku comme leur Couteau de cuisine à usage général.

Caractéristiques du couteau Nakiri

 

Contrairement au couteau Santoku, le Nakiri n'est pas conçu pour une utilisation polyvalente et est spécialement conçu pour couper les légumes. Alors que le Santoku peut couper également bien sur la viande, les poissons et les légumes, un Nakiri n'a pas ce niveau de polyvalence et vous pouvez finir par endommager cette lame si elle est utilisée de manière inappropriée sur autre chose que les légumes.

La cuisine japonaise met fortement l'accent sur la présentation et les coupes précises et pour cette raison, ils ont des couteaux spécialement conçus pour y parvenir avec différents types de nourriture.

Un couteau Nakiri peut être caractérisé en ayant une lame relativement large et rectangulaire à une petite lame qui mesure entre 6 "- 7" de longueur. La profondeur de la lame est cruciale car la lame large avec un grand talon et un bord droit permet une hachage de contact complet qui est nécessaire pour hacher rapidement et précisément des légumes.

Comme mentionné ci-dessus, un Santoku devient de plus en plus optimisé pour une technique de coupe rocheuse qui n'offrira pas le même niveau de vitesse et de précision lorsque vous travaillez avec des légumes.

Le Nakiri dispose d'un bord double biseau qui est broyé à un angle fin de 15 degrés de part et d'autre donnant un bord de 30 degrés. Le bord tranchant permet à ce couteau de passer à travers des légumes à proximité, sans qu'ils s'enclennent au couteau qui aide à préserver la saveur de la nourriture et améliore la présentation.

Vous constaterez également qu'un couteau Nakiri a une pointe arrondie, contrairement à la pointe légèrement pointée que l'on peut trouver sur le Santoku, ce qui est l'un des moyens les plus faciles de distinguer ces deux couteaux.

Avantages de l'utilisation d'un couteau Nakiri

Le plus gros avantage de l'utilisation d'un couteau Nakiri sur un couteau Santoku est lorsque vous avez besoin de la finesse à des légumes finement et précisément coupés. Le bord plat d'un Nakiri permet à l'utilisateur de peler des légumes uniformément à des fins décoratives, tandis qu'un Santoku ne permettra pas de ce niveau de symétrie.

Un autre avantage lors de l'utilisation d'un Nakiri est une vitesse et une précision lors de la coupe de légumes. La conception de la lame est adaptée à la hachage vers le haut et en bas, ce qui est plus rapide et plus précis lorsque vous travaillez avec une large gamme de légumes différents.

De nombreux chefs professionnels aiment aussi les Nakiri à cause de sa grande lame qui permet aux utilisateurs de scooper la nourriture de la planche à découper avec la colonne vertébrale du couteau qui conserve le bord de la lame.

PRO CONSEIL - NE JAMAIS Scoop Food provenant d'une planche à découper avec le bord d'un couteau japonais car cela contournera rapidement le couteau, d'où pourquoi les chefs professionnels aiment utiliser la colonne vertébrale sur un nakiri.

Dernières pensées

Même si les couteaux Nakiri et Santoku sont complètement différents en termes d'utilisation, de conception et de but, nous rencontrons toujours toujours des personnes demandant quelle est la différence entre ces deux couteaux japonais populaires.

J'espère que vous avez maintenant une meilleure compréhension des deux couteaux et de résumer rapidement, un Nakiri est un couteau spécialisé conçu pour couper des légumes et des fruits uniquement, un couteau à usage général qui est le chien de travail de la cuisine et peut être utilisé pour une gamme de tâches de coupe sur la viande, les poissons et les légumes.
Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.